Partenaires Igraal
AFFILIATION
l'A.S.O.R de Rouen WWW.ASOR-ROUEN.FR
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Conches-en-Ouche : La ville en deuil après l'élect

Aller en bas

default Conches-en-Ouche : La ville en deuil après l'élect

Message par NOR'MAN le Mer 9 Mai 2012 - 11:59

Après l'électrocution accidentelle de Brandon L., 12 ans, dimanche en fin de journée, la commune de Conches-en-Ouche, près d'Evreux dans l'Eure, s'est réveillée sous le choc. « Lorsque j'ai appris le drame, j'ai demandé aux gendarmes de me confirmer le nom de l'enfant. Il s'agissait bien de lui, notre élève de 5e… », déplore Jean-Pascal Vallet, principal du collège Guillaume de Conches. Une cellule psychologique a été rapidement mise en place dans l'établissement, qui faisait sa rentrée hier.
« D'après ce que nous savons, une dizaine d'adultes et autant d'enfants se trouvaient sur le site de l'usine désaffectée Usmeco dimanche après-midi, dans le quartier du Vieux-Conches », explique le premier adjoint au maire, Jérôme Pasco. Cette entreprise liquidée il y a dix ans a beau être sécurisée par un grillage et une porte fermée par un cadenas : « Nous constatons régulièrement des intrusions et des dégradations dans cette propriété, qui reste privée », lance un gendarme en regardant, au loin, ces lignes à moyenne tension que l'adolescent a touchées.
Les agents EDF ont fait tomber les trois lignes
« Les plus grands étaient en treillis, en train de « jouer à la guerre » : ils faisaient un « airsoft », une sorte de paintball mais qui n'en est pas un puisque les participants utilisent des répliques d'armes de combat chargées de billes en plastique. Ils avaient été rejoints par les enfants sur une invitation lancée sur un réseau social », poursuit l'élu. En fin de journée, Brandon L., qui se trouvait à l'extérieur du bâtiment abandonné mais dont l'entrée était « grande ouverte » (le cadenas avait été cassé), est entré en contact avec l'un des trois câbles électriques alimentés, qui passent encore au-dessus du terrain. Il est décédé sur place. « C'est toute la communauté de Conches, qui est aujourd'hui en deuil. » Les auditions de la vingtaine de témoins ont commencé dès hier.
Devant le scellé scotché à l'entrée de l'usine, les agents ErDF s'activent. Ils font tomber les lignes, une par une, sur réquisition de la gendarmerie « pour éviter un autre drame », assure une source proche des investigations, confiées à la brigade des recherches d'Evreux, co-saisie avec celle de Conches, aidées hier par la cellule d'identification criminelle pour les relevés d'empreintes. « Ces câbles servaient sans servir, en réalité. Après l'accident, une partie de la zone a été privée d'électricité : ils alimentent certains foyers même s'ils passent au-dessus d'une entreprise désaffectée », indique encore le maire-adjoint. Le propriétaire du site a d'ailleurs contacté les gendarmes et la mairie, depuis son domicile, à Nice. « Il est sous le choc, comme nous tous. » L'élu rappelle toutes les démarches déjà entreprises par cet industriel et l'hôtel de ville, pour interdire l'accès à ce site.
« Il appartient à la justice d'établir les responsabilités de chacun » dans cette affaire, désormais. Devant le collège où Brandon était scolarisé, deux adolescents de 13 et 15 ans lancent spontanément : « Il était sympa ». Le principal tient à la disposition des élèves et du personnel un médecin scolaire et deux assistantes sociales. Les deux référents de la gendarmerie de Conches étaient d'ailleurs dans l'établissement hier matin. « Nous essayons de gérer au mieux cette catastrophe. »

http://www.paris-normandie.fr/article/conches-en-ouche/conches-en-ouche-la-ville-en-deuil-apres-lelectrocution-dun-adolescent-dans
Publié le mardi 08 mai 2012 à 07H30
Paris normandie
avatar
NOR'MAN
Admin
Admin

Date d'inscription : 13/03/2012

http://www.asor-rouen.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum